Pourquoi donner des cours de banjo ?

Cette question peut sembler saugrenue mais la réponse est limpide : "C'est pour aider".
Quand j'ai commencé à jouer du banjo 5 cordes, le nombre de méthodes consacrées au banjo était réduit, voire très réduit, voire même extrêment limité. Vous avez noté que je ne parle pas d'Internet... 
La méthode de Jean-Yves Lozach m'a donné le déclic en 1976 et m'a permis de démarrer. J'ai ensuite commandé la méthode "How to play the five string banjo" de Bill Keith et d'Earl Scruggs et je me souviens du gouffre que je ressentais entre la lecture des tablatures et le son qui sortait des baffles... 

Donner des cours, c'est prêter sa clé.

Stages

Un stage offre la possibilité de rencontrer d'autres banjoïstes qui peuvent avoir les mêmes attentes que vous ou au contraire, vous surprendre par une manière différente d'aboder les choses.

Prochain stage :
Samedi 23 et dimanche 24 mars 2019 

C'est à Grange Fayet dans le nord de l'Ardèche que j'organise les stages de banjo depuis 4 ans. Situé à 40 mn en voiture de Lyon, ce gîte propose différentes formules de couchage et la nourriture y est excellente. Retiré en pleine nature, l'endroit est très calme (tant que les banjos restent dans les caisses). 

Dans le prolongement des cours, ou indépendamment, un stage permet aussi de faire ses premiers pas dans l'apprentissage de jouer à plusieurs, ce qui peut se résumer par la formule : jouer et écouter, jouer et écouter et enfin, jouer et écouter. Il faut du temps pour faire le boeuf sans être stressé et mettre ainsi en pratique ce qui a été vu de manière théorique.

Un stage permet également de partager un moment de détente et parfois, ne pas se sentir trop seul quand cet enfoiré de petit doigt refuse de se poser sur la bonne case du manche ! 

Enfin, Fabyenne, l'hôtesse des lieux, est toujours enthousiaste et peut entendre du banjo pendant 2 jours en gardant le sourire !



Cours


Un cours particulier, c'est la possibilité d'avoir quelqu'un d'attentif à vos questions, vos interrogations, votre placement de mains, votre sonorité et à tout ce que vous pouvez vous demander, un arrangement, une tablature introuvable, bref, quelqu'un qui rende service. 

C'est chez moi que je donne les cours particuliers. C'est dans la salle à manger et j'offre le café (ou le thé) aux stagiaires sympas, c'est à dire à tous car je n'ai encore jamais rencontré de stagiaires désagréables. J'ai pas de la chance ?


Tablatures

Une tablature sert à quelqu'un qui ne sait pas lire la musique.
Il suffit de savoir distinguer un "0" d'un "1" ou d'un "2" pour connaître l'endroit du manche où il faut poser ses doigts. Savoir compter jusqu'à 5 est aussi un préalable utile pour savoir quelle corde il faut jouer. J'ai l'air de simplifier mais l'essentiel est dit.
  

  • Cabin in the hils of Caroline
Un titre célèbre de Flatt & Scruggs que Christian Séguret avait repris sur son premier 33t.
Vous savez, les 33t, ces galettes noires que vos parents utilisaient lors des soirées dansantes dans le garage !


  • Dirty Old Town
Popularisée par les Dubliners et par les Pogues quelques années plus tard, cette chanson  n'appartient pas au répertoire bluegrass mais elle présente l'énorme avantage d'avoir une mélodie connue de tous (ou presque).



Témoignages

  • "Un grand merci pour le stage et pour la super-ambiance. A refaire !"
    •  Didier Rodriguez. 

  • "Coucou Christian !".
    • Fanou Vacance.

  •  "Encore un grand merci pour le dernier stage. J'ai à nouveau passé un excellent moment en votre compagnie et tu nous a donné assez de matière pour nous triturer les doigts et les méninges en tout cas jusqu'au 18 Mars, date que j'attends déjà avec impatience."
    • Blaise Meier

  • "Dès les toutes premières notes de Cripple Creek, je savais que j'allais y trouver mon compte".
    • Jean-Paul Sartre.



       Un faux témoignage ? Je vais demander à l'administration américaine d'être plus attentive...